Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualités

  • Architectures d'une Bastide Saint-Louis en couleurs

    Il faut espérer qu'un jour peut-être, une maison d'édition aura envie de publier un bel ouvrage sur l'architecture des immeubles de la Bastide Saint-Louis. A n'en pas douter, ce sera grâce à l'ensemble de la réhabilitation des façades opérée par la ville de Carcassonne, financées en partie par les propriétaires et exécutée par le talent de nos artisans. S'il est vrai que certaines couleurs suscitent quelques interrogations, la grande majorité de la rénovation fait ressortir les charmes d'un centre-ville que l'on n'avait jamais vus. L'expréssivité architecturale met au jour les différentes époques durant lesquelles cette bastide s'est construite. Il s'agit là d'un véritable livre d'histoire où la Renaissance côtoie l'Art déco et l'Art nouveau. Nous vous proposons un petit tour d'horizon de ce catalogue dans lequel les étudiants en architecture pourraient trouver grand bénéfice à l'étudier.

    114.jpg

    Immeuble construit sous Louis-Philippe, place Carnot

    112.jpg

    Maison Bor, angle de la rue Chartrand

    107.jpg

    Café Le Carnot, place Carnot

    105.jpg

    Ancien magasin Lordat, place Carnot

    108.jpg

    Millet optique, angle de la rue Barbès

    109.jpg

    Chaussures Galy, rue de l'Aigle d'or

    102.jpg

    Ancienne épicerie Canavy. Immeuble Art déco, construit sous la municipalité Tomey dans les années 1930

    101.jpg

    Immeuble Art déco, angle de la rue Ramond

    104.jpg

    A l'angle de la rue Courtejaire et Ramond

    111.jpg

    Hôtel de ville, Art déco

    110.jpg

    Immeuble Art nouveau, rue Clémenceau

    100.jpg

    Immeuble fin XIXe siècle, angle rue Chartrand

    103.jpg

    Immeuble Gastilleur, angle rue de Verdun

    119.jpg

    Immeuble Art déco, rue Courtejaire

    120.jpg

    Immeuble Almayarc-Canavy, place Carnot. Art nouveau

    _______________________________

    © Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2020

  • L'Hostel "Le couvent", le renouveau de la Bastide Saint-Louis !

    Depuis un an, deux jeunes Carcassonnais entreprenants s’étaient mis en tête de créer une auberge de jeunesse à l’intérieur de la Bastide Saint-Louis. Après avoir trouvé le local dans un vieil immeuble délabré et abandonné de la rue du 4 septembre, nos deux jeunes héros ont démarché les banques.

    Couvent 10.jpg

    31, rue du 4 septembre

    C’est du Crédit agricole qu’est venu leur salut, grâce aux garanties qu’ils allaient apporter dans la corbeille de la mariée. A savoir, un soutien financier de 100 000 € de la région Occitanie sous la forme d’une subvention et une avance remboursable de 200 000 €. La ville de Carcassonne mettait également la main au portefeuille dans le cadre de son opération « Cœur de ville », visant à réhabiliter la Bastide et favoriser l’installation de nouveau commerçants.

    Couvent 11.jpg

    Tout ceci s’inscrivant parfaitement dans la rénovation des façades colorées que nous observons en centre-ville. Au total, ce sont près d’un million deux cent mille euros qu’il fallut pour concrétiser le rêve de ces jeunes entrepreneurs. Quel résultat !

    12.jpg

    Ce qui n’était que ruine devint par l’enchantement de l’architecte Jérôme Sarda et des nombreux talentueux artisans, appuyés par les Bâtiments de France, un vrai conte de fée. Ici, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe et volupté… comme l’a si bien écrit Baudelaire. Cinq chambres doubles, onze dortoirs soit 72 lits.

    14.jpg

    Sans compter, un espace restauration ouvert au public où l’on nous promet des soirées animées. Une peu de jeunesse dans cette Bastide qui en manquait tant ! Neuf emplois créés au cœur d’un centre-ville que ceux qui veulent sa perte, ne cessent de critiquer.

    20.jpg

    L’inauguration a eu lieu samedi dernier en présence de nombreux invités. Quand économie et préservation du patrimoine font un mariage, j’ai fortement envie d’embrasser les mariés. Il vécurent heureux et eurent beaucoup de clients du monde entier.

    21.jpg

    Là, où certains nous expliquent qu’il faut fermer les frontières, d’autres nous invitent à nous ouvrir aux étrangers. Là où certains démagogues prétendent que la Bastide se meurt, d'autres la font avancer.

    Bravo à Maxime Camus et à Jérémy Marti

    Hostel Le couvent

    Auberge de jeunesse

    31, rue du 4 septembre

    11000 Carcassonne

    __________________________________ 

    © Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2020

  • Journées européennes du patrimoine 2019

    Chères lectrices, chers lecteurs

    En ces Journées Européennes du patrimoine, je vous souhaite de bonnes visites quel que soit le lieu où vous vous trouvez. Vous pouvez également parcourir sur ce blog les très nombreux articles rédigés depuis 2013. Il fait ses Journées du patrimoine pendant toute l'année. J'espère que vous prenez toujours autant de plaisir à les lire quotidiennement. Quant à moi, je formule le vœux que vous puissiez davantage participer à la vie de ce blog en y laissant des commentaires. On n'a pas toujours quelque chose à dire, mais un petit mot encourage et fortifie l'envie du rédacteur de vous satisfaire. Pensez que c'est sa seule rétribution. C'est bien souvent quand les amours sont perdues que l'on regrette de les avoir laissées filer...

    Martial Andrieu