Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Ciné-club carcassonnais

    Le Ciné-club carcassonnais est fondé en 1948 par une poignée d'amoureux du 7e art parmi lesquels, l'avocat Clément Cartier. L'esprit qui animait ces passionnés était de projeter des films ignorés, les tendances modernes du cinéma, la revue des classiques de l'écran...

    54656370.jpg

    L'adhésion à l'association en 1963 se faisait par l'achat d'un carte annuelle (27 francs pour 18 séances) dont le coût revenait à 1,50 francs par film, ou semestrielle (20 francs). Il existait également une carte scolaire semestrielle de 9 francs pour l'accès du Ciné-club au jeunes. On pouvait se les procurer dans les librairies Breithaupt, Gally, Lauer ou Rouquette.

    boléro en 1979.jpg

    Le Boléro

    Les séances avaient lieu tous les quinze jours - les vendredis à partir de 21 heures - au cinéma le Boléro sur le boulevard Jean Jaurès. La soirée débutait par la projection d'un court métrage. Puis, une présentation orale précèdait le film principal. À la fin de ce dernier, il y avait une discussion sur l'oeuvre visionnée et dirigée par deux animateurs. Au cours de la séance, point entr'acte ou de films publicitaires.

    Le Ciné-club était affilié à la Fédération française des Ciné-clubs, agréée par le Ministère de la culture.297916916.jpg

    L'ancien Boléro en 2015

    748810308.jpg

    Les programmes sont annoncés dans la presse locale.

    Pour l'année 1963, voici les films du 1er semestre:

    Comme un torrent (Vincente Minelli)

    À travers le monde (Ingmar Bergman)

    Elmer Gantry le charlatan (Richard Brooks)

    El Pisito (Marco Ferreri)

    Le pigeon (Mario Monicelli)

    Le grand couteau (Robert Aldrich)

    ___________________________________

    © Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

    Lien permanent Catégories : Cinéma
  • "La croque sel" au temps des vedettes de la chanson française

    Le motel-restaurant "La croque sel" fondé par Anne-Marie Pavernès en bordure de la RN113, a reçu de nombreuses vedettes de la chanson et du cinéma entre 1960 et 1970. Loin de l'agitation du centre-ville et des regards, ils se sentaient à l'abri chez une dame qui savait les recevoir. Le cuisinier Jean-Louis Richardis concourrait également à faire de cet établissement, une des meilleures tables de la région.

    Le Motel

    1939243843.jpg

    Anne-Marie Pavernès

    1860160719.jpg

    L'entrée de la Croque sel en 1960, route de Trèbes

    4097857146.jpg

    Le salon richement décoré

    1822812222.jpg

    Anne-Marie Pavernès, sa maman, Renée F, Annie Jubilar

    375765854.jpg

    Cette peinture murale avait été réalisée par Claude Tarlier. Elle a été détruite par le propriétaire qui a succédé à Mme Pavernès.

    Les Vedettes

    2334851374.jpg

    Les compagnons de la chanson 

    882161953.jpg

    Annie Cordy et François-Henri Bruno, son mari

    403640900.jpg

    Anne-Marie Pavernès et Alain Barrière

    798570494.jpg

    Bernard Blier et Guy Tréjan

    alamo.jpg

    Eddy Aguilar et Frank Alamo

    1402723418.jpg

    Dick Rivers

    571115343.jpg

    Luis Mariano

    1319220142.jpg

    Raymond Devos

    2138867990.jpg

    Joe Dassin

    3408827902.jpg

    Johnny Hallyday

    Crédit Photos

    Annie Jubilar et Eddy Aguilar

    _______________________

    © Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

  • Le Moto-cross de la Cavayère

    Avant d'être transformé en complexe de loisirs dédiée à la baignade en 1988, le site de la Cavayère accueillait dans les années 70 des compétitions motorisées. La grande mode des Moto-cross d'après-guerre attirait de nombreux spectateurs ; le plus prisé d'entre eux se tenait chaque année à Alairac.

    4217688175.jpg

    La ville de Carcassonne aménage le 6 juin 1971 un motodrome sur le site de la Cavayère. L'année suivante - 22 mai 1972- le championnat de France y est organisé.

    Capture d’écran 2015-11-28 à 08.42.09.png

    L'Union des motoristes audois avait à sa tête

    René Carrier (Commissaire général et directeur de course), Henri Nouvel (Délégué de la ligue du Languedoc), Norbert Thibault (Délégué officiel de la FFM), Michel Mazel (Chronométreur), MM. Raynaud, Sanchez, Dejean (Commissaires de piste), MM. Hebraut, Soucaret, Jung, Peyre, Garcia, Bonnafous (Commissaire de route), MM. Olive et Cathala (Délégués aux finances).

    Capture d’écran 2015-11-28 à 08.42.31.png

    Cette compétition comptait

    20 équipages de Side-car-cross nationaux

    30 engagés Moto-cross 125 cm3

    3751969943.jpg

    © J-M Rieu

    Jean-Claude Wolf de Perpignan en 125 cm3 à la Cavayère en 1972

    Au guidon de sa Bultaco, il se classe second de la 1ère manche derrière Georges Cote de Villepinte (93). Dans la seconde manche, Wolf passera devant et remportera l'épreuve devant Cote et Charles Coutard de Lyon (69)

    2895611194.jpg

    © J-M. Rieu

    L'équipage de Side-car Adnet-Blaise à la Cavayère en 1972

    L'équipage mixte Adnet (54 ans) et Claire Blaise (45 ans) de Vertou en Loire-Atlantique finit 6e au général en ouverture du championnat. Leroux-Lannes de Paris (75) gagnit 2 manches sur trois mais une crevaison eut raison de leurs espoirs. C'est l'équipage Servillat-Grefferat de Bourg-en-bresse (01) qui remporta l'épreuve.

    À lire,

    le formidable blog de C. Camberoque

    http://charlescamberoque.unblog.fr

    et

    son

    ouvrage

    moto-cross

    __________________________________

    © Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

    Lien permanent Catégories : Sport