Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Cité de Carcassonne dessinée par Emmanuel Champseix (1890-1983)

On ne connaissait rien de lui. Pas une biographie de l'artiste, même pas un indice. Ah ! Si... Il suffit qu'un marchand lui attribuât le prénom d'Emile pour que les autres en fissent de même. Nous avons donc entrepris des recherches généalogiques afin de retrouver trace de cet énigmatique dessinateur. En fait, Emmanuel signait E. Paul Champseix. Né le 20 novembre 1890 à Tulle dans le département de la Corrèze, le jeune homme va s'installer avec ses parents en région parisienne. Il perd son père à l'âge de 19 ans le 8 décembre 1909 et vit avec sa mère à Romainville, rue Carnot. On peut supposer qu'il fait durant cette période des études de dessin. Le registre du recensement militaire l'enregistre comme exerçant la profession de dessinateur. Durant la Grande guerre, Emmanuel Champseix reçoit l'hommage de la Nation pour ses actes de bravoure. On lui attribue La Croix de guerre avec Palme. Après quoi, il se marie avec Gilberte Louise Eugénie Counil (1900-1988) et commence à illustrer des affiches pour la Compagnie des Chemin de fer.

Capture d’écran 2022-05-09 à 20.15.42.png

Les Années folles sont propices à la détente. Le tourisme se développe et le rail achemine les vacanciers sur les plus beaux sites de France. Avec grand talent, Emmanuel Champseix va illustrer un nombre conséquent d'affiches entre 1928 et 1939. L'exposition internationale des Arts décoratifs de 1925, l'inspire très certainement. Les affiches, imprimées chez Lucien Serres à Paris, sont mises en vente dans les gares pour la somme de cinq francs.

Capture d’écran 2022-05-09 à 19.55.36.png

"Nous contemplons celle que M. Champseix a consacrée à Carcassonne, qui prépare sa fête du mois prochain. La médiévale Cité nous apparaît, hérissée de tours, par-delà la rive droite de l'Aude, dans la ceinture crénelée et son ellipsoïdal. L'artiste nous en montre seulement un côté très pittoresque où le soleil verse à flot ses rayons d'or ; il l'a vêtu de violents coloris, parmi lesquels domine le bleu. Son tableau est d'un saisissant effet, il attire et capte tous les regards." (La vie montpelliéraine / 16 juin 1928)

Pendant l'Occupation allemande, Emmanuel Champseix s'engage très rapidement dans la Résistance. Il entre au sein du réseau Turma-Vengeance (Résistance Intérieure Française), mais comme beaucoup de ses camarades, il finit par être arrêté. Le 28 avril 1943, un convoi l'amène depuis Compiègne au camp de concentration de Sachsenhausen. A l'écart des SS, le peintre poursuit son œuvre et produit un huile (Paysage d'hiver) sur du contreplaqué. Il reviendra de cet enfer à la libération des camps en 1945. Membre des anciens déportés de Sachsenhausen, Emmanuel Champseix ne cessera de témoigner. Retiré dans les Côtes d'armor, il s'éteint le 8 août 1983 à l'âge de 93 ans.

______________________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2022

Commentaires

  • Toujours aussi instructif et poussé dans
    l'investigation.
    Une nouvelle fois, Merci Monsieur.
    OA

  • Très intéressant, comme chaque fois. Superbes affiches, dont j'avais vu certaines quelque part (mais où?). Merci d'avoir donné une biographie à l'artiste, çà leur donne une épaisseur et une vie qui rajoute encore à leur beauté !

  • Beaucoup de ses gouaches ont été reprises en cartes postales, vers 1995-2000. Champseix a aussi illustré des guides édités par la Cie des chemins de fer. C'est vrai que sa production fut importante. Un hommage mérité.

  • Merci pour ce récit, et toutes vos recherches.
    Très intéressant.
    Un grand merci

  • Un article vraiment intéressant et inédit, car il existe très peu de sources sur l'existence d'Emmanuel Paul Champseix (qui a également illustré des menus pour l'Hôtel de la Cité). Bravo !

  • Merci d'avoir mis en lumière, ce personnage et ses dessins magnifiques, le temps d'un article

Écrire un commentaire

Optionnel