Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Sortie de livres

    gasc.jpg

    Le nouveau livre de Jean-Louis Gasc

    ___________________

     

    ponsinet.jpg

    La fille du célèbre joueur de l'ASC XIII publie les mémoires de son père

    Éditions Édilivre

    Format 170x240

    206pp

    http://www.edilivre.com/edouard-ponsinet-raconte-1951-la-tournee-heroique-de-l-equipe-de-france-de-rugby-a-xiii-en-australie-et-nouvelle-zelande-jacqueline-ponsinet.html

     

    Lien permanent Catégories : Livres
  • À la mémoire des policiers Carcassonnais "Morts pour la France"

    À l'occasion du centenaire de la Grande guerre et du 70e anniversaire de la libération de Carcassonne, nous devons saluer la mémoire de ces hommes, morts dans l'exercice de leurs fonctions. Si un grand nombre d'entre-eux avaient choisi d'obéir aux ordres donnés par le gouvernement de Vichy, d'autres plus courageux s'étaient rangés du côté de l'action clandestine dans la noyautage de leur administration. Plusieurs l'ont hélas payé de leurs vies d'une manière tragique.

    plaque.jpg

    Cette plaque située à l'entrée du commissariat de Carcassonne, nous rappelle à leur souvenir

    ramond.JPG

    Aimé Ramond

    (1918-1944)

    Page 9008.jpg

    Gabriel Creupelandt

    (1910-1945)

    Matricule 19359 décédé à Vaihingen le 21 février 1945

    ___________________________

    © Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

  • Quand le fils de Jean Bringer (Myriel) m'adressa ce courrier...

    Hier 19 août, lors des cérémonies officielles de la libération de Carcassonne dont nous fêtons aujourd'hui le 70e anniversaire, un buste de Jean Bringer sculpté par Hélène Cannac a été déposé dans l'escalier d'honneur de la mairie de Carcassonne. Cette oeuvre provient d'un don de la veuve de l'ancien chef départemental des FFI à la ville de Carcassonne, par l'intémédiaire de M. Jean-Louis Bonnet. Ce dernier a également remis aux archives départementales des documents personnels du résistant assassiné à Baudrigues, dont des photographies de son fils Jean-Marie Bringer. Dans ces archives figure également un manuscrit écrit par Thérèse Paillet, l'infirmière du Dr Delteil, à l'attention de son fils, pour plus tard... Personne n'aura connaissance de ce document à part M. Bonnet, puisque ce dernier a fait mettre une protection qui ne le rend consultable qu'en 2044. C'est dire si ce texte doit être embarrassant, quant aux révélations qu'il contient...

    bringer.jpg

    Le buste de Jean Bringer a été dévoilé par le maire Gérard Larrat, en présence de la veuve de Jean-Marie Bringer, fils du résistant audois.

    © Christophe Barreau (L'Indépendant)

    J'avais été en contact avec Jean-Marie Bringer qui habitait près de Limoges. Le 17 septembre 2008, il m'adressa le courrier ci-dessous, qui manifeste son état d'esprit par rapport au destin de son père. Jean-Marie Bringer est décédé le 5 janvier 2011 à Limoges.

    img629.jpg

    Monsieur,

    je vous remercie tout d'abord pour votre très gentille lettre. cela va sans doute vous décevoir, mais Carcassonne n'est rien pour moi, sinon une ville où j'ai passé une jeunesse colorée de tristesse.

    Mon père, avec ses amis ont été assassinés par les nazis, dénoncés par des français cupides. Acte qui s'est toujours produit depuis l'origine de l'humanité, qui continue à se produire aujourd'hui et qui hélas continuera à se produire demain.

    Ils ont morts en combattant une idéologie, l'idéologie nazie et non POUR une idéologie ou un quelconque "honneur" de la France.

    Je ne vous apprendrais rien en vous disant que l'intolérance nazie a été en grande partie dégonflée, mais que d'autres, aujourd'hui, reprennent du souffle, en particulier les idéologies religieuses qui ne demandent, une fois de plus, qu'à emprisonner et détruire l'Homme, supprimer les valeurs de la République... La gueuse!

    L'histoire bégaye.

    Demain reste à faire et je ne tiens pas à régurgiter un passé que j'ai mis tant de temps à assimiler.

    Je souhaite plutôt qu'aujourd'hui, trop près de nous, les religions et non la laïcité deviennent positives (voir Catherine Kintzler, Marianne2)... et à votre livre ainsi qu'à vous-même un heureux avenir

    Très cordialement

    Jean-Marie Bringer

    (1943-2011)

    ________________________

    © Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014