Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On ne sait plus à quel saint se vouer !

En samedi 3 décembre 2022, des marcheurs aux flambeaux dévalent fièrement les chemins pentus de la Cité médiévale. C'est pour une oeuvre dit-on : Le Téléthon. Merveilleuse affaire, non contestable. Ce qui l'est davantage c'est l'anachronisme historique dans lequel se fourvoie toute cette foule costumée. À sa tête, Saint-Nicolas guidé par sa crosse jusqu'en Occitanie. Le patron des Lorrains, qui n'a jamais eu en son temps l'occasion de fouler le sol de l'ancienne Septimanie, conduit les croisés des armées du Nord. Il se trouve que le saint à vécu au IVe siècle après J-C et, qu'à cette époque, notre ville était occupée par les Gallo-romains. Faut changer de costume.

Saint-Nicloas 2.jpg

Que dire des croisés que l'on fait parader dans Carcassonne ? Nos ancêtres les "Bons hommes", improprement nommés Cathares, chassés et brûlés pour hérésie par la Très sainte inquisition, doivent se retourner dans leurs cendres. Car, enfin, ce sont bien ces mêmes croisés qui ont volé nos terres et pratiqué un génocide contre un peuple qui vivait jusqu'ici en paix. 

Capture d’écran 2022-12-05 à 09.18.36.png

Simon de Montfort, représenté ci-dessus, porte bien l'écu de l'armée des croisés. Or, c'est sous son commandement que notre Vicomte Raymond-Roger Trencavel a été assassiné. Que ses sujets ont été asservis, volés, violés, massacrés et brûlés. Que leurs terres ont été partagées entre les officiers de Simon de Montfort, comme la famille de Voisins par exemple. On aurait pu accepter qu'une fresque historique rappelât ce sinistre épisode de l'histoire. Hélas, telle qu'elle, cette cavalcade insulte la mémoire des Cathares. Vous savez bien. Le pain cathare, l'agneau cathare et même les pompes funèbres cathares. Plusieurs consolamentum n'y suffiront pas : "Tuez-les tous et Dieu reconnaîtra les siens".

Capture d’écran 2022-12-05 à 09.32.53.png

______________________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine/ 2022

Commentaires

  • Bonjour martial, votre article me rappelle la chanson de Francis Cabrel sur les chevaliers cathares au bord de l'autoroute... merci pour tout ce que vous faites pour notre belle ville !!

  • Ecouter la chanson de Marty : Gens d'el pays d'occitanio .....

  • Le Téléthon "merveilleuse affaire non contestable", je n'en suis pas si sûr que vous Martial, mais là n'est pas le sujet.
    L'hérésie n'est pas du côté des "Bons hommes" mais bien de ces croisés qui une nouvelle fois foulent le pied de la Cité. Qui a eu l'idée d'une telle mascarade ? La Très sainte inquisition actuelle ? Les gens déguisés en croisés ne savent pas ce qu'ils font. Ils obéissent. A moins qu'ils ne soient à la tête d'un convoi qui amène des Parfaits au bucher... Qui sait ?

  • bravo pour votre article et la on nous parle pas de la moindre repentance !!!!!

  • Parfait, Martial, pour avoir déniché cette incohérence et ce contresens historiques, Chacun à sa place et tout ira mieux pour tous.

  • bravo Monsieur Martial! rendons à césar ce qui est à césar.

  • Au nom de la société de consommation, on n’hésite pas à se fourvoyer !
    Merci de remettre les pendules à l’heure.

  • Dans notre pays « cathare », on n’en est pas à un contresens près : les pompes funèbres, les grillades, les garages, les cassoulets, j’en oublie ? Les lecteurs complèteront ! Ignorer notre histoire c’est en quelque sorte s’essuyer les pieds dessus... Ces croisés qui ont foulé les pavés de la Cité des Trencavel ignorent sans doute le rôle de l’Inquisition mais les (ir)responsables des animations « culturelles » devraient en avoir entendu parler. Merci, Martial, d’avoir pris la parole sur ce sujet. « brûlant » !

  • Bravo et merci de continuer à publier ces articles passionnants, malgré tout.
    Pourquoi ne pas nous donner la possibilité de participer au minimum au règlement de l'abonnement à l'hébergement de votre blog et de vos archives.
    Bien à vous,
    Bernard Affolter

  • Martial,
    Dans le fond vous avez tout a fait raison, mais en ces périodes de restrictions, d'inflations, et de mauvaises nouvelles dans le monde, acceptons les réjouissances dans notre Cité, même si....

  • Bonjour Monsieur Andrieu.je suis une native et résidente de Carcassonne et j'apprécie énormément votre travail. Sauf que là je ne comprend pas votre position, pourquoi réagir cette année? La descente aux flambeaux existe depuis plusieurs années, avec une pose pour cause Covid, Elles se faisaient par la porte d'Aude, les dernières sont passées par la rue Trivalle. (Votre photo est ancienne.) la descente n'a jamais prétendue être une manifestation purement historique, juste une animation qui attire des centaines de participants, y vient qui veut (les flambeaux sont vendus pour le téléthon).
    Quand à l'histoire de Carcassonne elle ne se résume pas à la tragédie cathare, la cité est un cadre magnifique qui doit vivre et mettre en valeur le moyen âge tout le moyen âge, il est regrettable que vous n'évoquiez pas le marché médiéval qui se tenait au jardin du prado ni le campement médiéval XIII et XIV siècles dans les lices.

  • Madame,
    Je vous remercie d'apprécier mon travail. Il n'a jamais été question de contester le bien fondé d'un évènement solidaire tel que celui organisé en faveur du Téléthon. En revanche, notre ville a un passé avec une histoire assez riche sans que l'on aille la galvauder ou la travestir. Oui ! La cité médiévale ce n'est pas que l'hérésie cathare. Toutefois, cette ville fortifiée appartenait au Vicomte Raymon-Roger Trencavel qui en a été dépossédé suite à un génocide. Cet épisode tragique, perpétré par l'armée des croisés venue du nord, a fait 20000 morts, d'après les chercheurs dans tous le Languedoc. Vous me direz que vient faire Saint-Nicolas là-dedans ? Alors que nous ne faisons plus la Saint-Nazaire, patron de la Cité médiévale. Je veux bien que l'on ne rejette pas les cultures venues d'ailleurs, mais pas au prix des nôtres et d'un travestissement de l'histoire. La retraite aux flambeaux, oui. Mais que l'on organise un défilé costumé avec Saint-Nazaire, la fête des Gabels et l'histoire de la souche occitane pour Noël. Pour le reste, Halloween le fait trop bien et bientôt nos enfants n'auront plus aucun héritage.

  • Cher ami Martial

    Tu ne peux t'empêcher de faire une critique sur St Nicolas et les des "Croisés"
    La question est: Pourquoi
    A part faire une critique franchouillarde comme tous bons français, tu ne peux pas simplement trouver ceci bien, d'autant que c'est pour la bonne cause.
    Quant au changement de costume, tu préfères quoi à la place?
    Pour une fois qu'un truc rouge minable ne vient pas de la "Foirfouille" et que ce St Nicolas, fait la joie des enfants et des Espagnols (entre autre) franchement, je ne vois pas ce qu'il y a à redire. St Nicolas te salue bien, t'embrasse et ne t'enverra pas le Père Fouettard, pour cette fois

Écrire un commentaire

Optionnel