Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ce chanteur qui réhabilita tout le village de Fajac-en-Val dans l'Aude

Né en 1938 à Puteaux, le neveu du comédien et Sociétaire de la Comédie française Jean Davy est né sous une bonne étoile. A seize ans, il quitte le domicile parental et devient l'administrateur d'un cabaret parisien. Il fait alors la connaissance  de tout ce que la capitale compte d'artistes : Patachou, Edith Piaf, Alex Métayer, Barbara, etc. Le 17 août 1951, il avait déjà assisté au mariage du jazzman Sydney Bechet à Juan-le-Pins, où se trouvait Mistinguet. Plus jeune créateur de chansons de la SACEM, Jean-Pierre Tutin signe dans une maison de disques et passe à la télévision en 1957. Au début des années 60, il pose ses valises à Carcassonne avec son épouse Catherine Claire et ses enfants. Cette dernière chantait dans le groupe "Les trois ménestrels". Ils se produisaient dans les cabarets parisiens: La lapin agile à Montmartre, par exemple. Tutin était accompagné à la clarinette par Alex Métayer, qui deviendra humoriste; mais aussi, par Serge Gainsbourg au piano chez "Milord l'Arsouille", le cabaret de Michelle Arnaud. Catherine Claire vit aujourd'hui à Montlaur... Le couple achète l'ancien café du Midi, situé sur le boulevard Barbès. Transformé en caf'conç, l'établissement prend le nom de "Fiacre" et attire la jeunesse yé-yé. Lors de son passage à Carcassonne, Johnny Hallyday y passera la nuit à boire avec le patron. Nous n'avons pas hélas de photographie de ce lieu qui a été détruit depuis pour un immeuble d'habitation.

2323609778.jpg

L'emplacement du Fiacre, à gauche

 Outre les occupations dans son cabaret Carcassonnais, J-P Tutin fonde à cette époque le R.A.C (Racing Athlétic Carcassonnais). Ce club de football est l'ancêtre de l'actuel F.A.C. 

Tutin.jpg

J-P Tutin au piano avec Marius Laffargue à la contrebasse, à Carcassonne

Lorsqu'en 1961 la famille Tutin s'installe à Fajac-en-Val, le village est entièrement ruiné et dépourvu d'habitants. L'homme de spectacle achète d'abord une maison qui flambe en une nuit. Il se remet à l'ouvrage et fait l'acquisition des onze maisons du village qu'il réhabilite les unes après les autres, sauf la mairie et l'école. Il devient le maire de la commune et un instituteur est missionné pour faire l'école à ses enfants. Pendant ces années bohèmes, J-P Tutin reçoit Gaston Bonheur et son fils adoptif, Daniel Riva. Il y vient avec Charles Trenet qui pousse la chansonnette. On y voit le violoniste Casadessus et Henri Gougaud. Deux émissions de télévisions de "l'Invité du dimanche" y seront même tournées. C'est en 1978 que la famille Tutin vendra Fajac-en-Val pour de nouvelles aventures.

2625115961.jpg

Fajac-en-Val dans l'Aude

_________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine / 2018

Commentaires

  • J.P Tutin crea le Fajac Athletic Club vers 1972/73, le fameux FAC. Son fils fabrice y jouait.

  • Je tieens a vous remercier de l 'interet que vs portiez a MR TUTIN JP et j'ai le regret de vous informer qu'il nous a quitter ce matin.

  • un gars terrible ... mon entraineur au FAC,a treize dans sa Mercedes break ... inoubliable

  • Bonjour,
    S'agit il de Mr Tutin qui avait rénové des bergeries dans les Pyrénées ?

  • Chez "Tutin de Puteaux " ,j'étais jeune et j'étais allé écouter ce grand Monsieur qui s'accompagnait au piano ,cétait magnifique ,nous n'étions encore jamais allés à Paris ,et le cabaret de qualité venait à nous.Souvenir impérissable ! Fabrice ,et mon frère jouaient au foot dans la même équipe , Mr Tutin ,les amenait souvent disputer des tournois ,à l'extérieur du département ,un bénévole de la première heure .Paix à son âme.

  • je me souviens de Tutin et de son village ou nous avons celebre le repas de mariage du lendemain , il avait une vigne et j etais allé la lui labourer avec mon ransome ; il est vrai qu'il avait la voix et la tonalité de Charles Trenet ; de belles soirees ... Sacré bonhomme /;;.!

Écrire un commentaire

Optionnel