Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand la Cité de Carcassonne s'envola vers New-York

Le 14 mars 1953, la cité médiévale de Carcassonne prit son envol dans un avion affrété par la compagnie Air France en direction des Amériques. Oh ! certes, il ne s'agissait pas là de l'une des acquisitions d'un riche américain pour compléter sa collection de monuments français réinstallés sur le sol des Etats-Unis, mais plutôt d'un vol touristique à but promotionnel.

Capture d’écran 2020-10-14 à 10.35.39.png

À l'initiative du Dr Jean Girou, président du Syndicat d'initiatives de l'Aude, la superbe maquette réalisée par M. Bouichou - artisan menuisier dans notre ville - allait entamer un périple à travers les aéroports du Nouveau monde. Présentée avant son départ à Me Georges Soum, président de la délégation spéciale municipale faisant office de maire, la cité miniature devait s'envoler depuis Orly vers les aéroports de New-York, Washington, Philadelphie et Boston dans lesquels elle serait exposée aux yeux des voyageurs.

Cité carcassonne.jpg

Son périple se poursuivit vers l'Amérique latine avant de revenir à Carcassonne. Depuis tout ce temps, la maquette a été remisée au premier étage de l'ancienne mairie sous sa vitre de protection. Nous suggérons qu'elle puisse être désormais exposée dans le hall de l'Office du tourisme, si une place peut lui être trouvée.

Cité Carcassonne 2.jpg

La cité de Carcassonne de M. Bouichou, artisan menuisier

_________________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2020

Commentaires

  • En effet c'est dommage de remiser cette maquette.
    Espérons qu'on lui trouvera une place d'excellence.

  • En effet c'est dommage de remiser cette maquette.
    Espérons qu'on lui trouvera une place d'excellence.

  • Mais meme si la maquette était exposée au château contal, et là il doit quand-même y avoir de la place, ce serait mieux que dans un "grenier".

  • L'exposer au public est une évidence. Les américains l'ont vu et pas nous! On rêve!

  • Excellente idée.sa place est dans la vitrine de l office de tourisme rue de Verdun de façon à ce que tôt le monde la voit y compris les Carcassonnais quand ils font leurs courses .

    Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel