Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Villa Roy : une source de fraîcheur oubliée des Carcassonnais

A la belle époque, le quartier des Capucins possédait une espèce de guinguette avec une source d'eau fraîche très prisée des riverains. Ce lieu de détente, compris entre Patte d'oie et les terrains Delteil se nommait Villa Roy ; il était la propriété de François Cuxac.

img959.jpg

Si l'activité commerciale a disparu depuis bien longtemps, les bâtiments ont été conservés et transformés en maison d'habitation.

Villa Roy 2.jpg

Au pied de la grotte se trouvait une source d'eau fraîche qui faisait la réputation de ce lieu en période estivale, au moment où la chaleur devenait étouffante. Les témoignages contenus dans l'excellent travail de Madame Suzanne Bezombes révèlent l'importance de ce lieu même après la disparition de la guinguette.

"Aux environs des années 1940, tout juste avant la deuxième guerre, tous les gens du quartier, et il y avait beaucoup de familles nombreuses, venaient prendre l'eau à la source de Villaroy qui coulait toujours, fraîche, limpide et bonne à boir. Munis de seaux, de brocs, de cruches, dès 11 heures du matin, la queue se formait et arrivait, vu le nombre de personnes, jusqu'au portail d'entrée. Nous entrions dans la propriété par l'allée centrale bordée de grands pins. Puis nous arrivions par un sentier étraoit et en pente dans une clairière où était là une statue représentant une jeune fille.

villa roy

Ce lieu était très ombragé, frais et humide où il faisait bon se reposer un moment en écoutant le bruit léger de la source. Un petit chemin bordé de buis amenait à une terrasse avec une murette de pierre où trônait la statue. En continuant quelques mètres nous descendions alors vers la source, un endroit très humide et ombragé. Elle coulait à gros débit et était parsemée de cresson. L'été, les habitants du quartier allaient chercher l'eau fraîche pour boire et aussi faire tremper la salade et mettre le beurre au frais."

La fontaine de Villa Roy.jpg

© Marie-Elise Gardel

On croyait cette source depuis bien longtemps tarie, car le domaine et la fontaine s'étaient enfoui dans la végétation. Il faudra toute la célérité et les recherches de plusieurs historiens pour révéler à nouveau la source et ses origines. Selon Henri Alaux, elle appartenait aux frères Jacobins et était amenée par une conduite en poterie enterrée sous les fossés de la bastide Saint-Louis jusqu'à leur jardin potager. Cette canalisation a été dérivée au moment de la construction de la porte des Jacobins en 1779, vers les deux fontaines qui se situaient de part et d'autres de l'entrée. Il n'en reste qu'une aujourd'hui qui coule avec l'eau de la Villa Roy.

P1130387.JPG

La fontaine du portail des Jacobins

Source Villa Roy.jpg

L'eau arrive par une canalisation en poterie provenant du talus situé sur un terrain communal, circule dans le jardin en terrasses et s'écoule en contrebas dans le terrain communal.

Villa Roy.jpg

Le bassin à la Belle époque était alimenté par la source. Il n'existe plus et se trouvait sur le terrain Delteil que la commune a acquis en 2012 afin de contruire une maison de quartier et un gymnase.

claude boyer.jpg

Les terrains Delteil sur lesquels la maison de quartier est en cours d'édification. Dans la présentation de l'équipe municipale précédente, il était prévu un jardin avec une mise en valeur de la source de la Villa Roy. Il semble que ce projet ait été abandonné par l'actuelle municipalité.

les-terrains-delteil-ou-la-halle-aux-sports-devrait-voir-le_478920_516x343.jpg

Le chantier vu depuis Patte d'oie

© Claude Boyer

projet.jpg

Un visuel conçu par les architectes Crégut et Duport

Source

Suzanne Bezombes/ Contribution à l'histoire de Carcassonne : recherches récentes sur la fontaine de la villa Roy et lieu-dit La patte d'oie / Bull. Sesa. CVII. 2007

Henri Alaux / Quartiers et faubourgs au fil du temps / 2002

L'Indépendant

Photos

Collection Martial Andrieu

M-E Gardel

__________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

  • merci Martial de m'apprendre tout ceci vos photos sont superbes et vos écrits me font connaître l'histoire de ma ville c'est enrichissant ......

  • Merci pour ces beaux souvenirs d'enfance. Il y avait aussi une merveilleuse statue représentant une fillette portant de l'eau...

  • Merci pour cet article fort intéressant à plus d'un titre.
    Les sources devraient être recensées, maintenues en état et protégées, c'est une base de l'écologie de première importance.
    Il existait à Montredon une source, jadis, les anciens, aujourd'hui décédés, s'y arrêtaient pour se rafraichir quand ils allaient à Carcassonne. Elle se trouvait sur la route entre la Fajolle et l'entrée du hameau sur la jolie route qui serpente au milieu des arbres côté mont.
    Allez boire à la source, allez boire à la fontaine car l'eau c'est la vie!

  • ah ! tout ceci me donne l'envie de déambuler dans carcassonne pour y repérer ,ce que je n'ai pas su voir ! allez ! dès que la pluie s'arrète ,je me mets en route ---

  • Je suis comme vous!!!!!

  • Quel plaisir de vous lire!!!!Et combien j’aimerai que mes chers parents soient encore là pour partager ces passionnants souvenirs avec eux.
    Merci Monsieur pour ces détails émouvants .....

Écrire un commentaire

Optionnel